Les routes touristiques

Certaines des routes touristiques allemandes les plus connues traversent le Bade-Wurtemberg comme par exemple la « Route Romantique » de Würzburg à Füssen ou la « Route des châteaux », longue de 975 km, qui conduit de Mannheim à Prague.

La route du vin en pays de Bade

Les plaisirs du palais les plus divers jalonnent cet itinéraire de 160 km qui vous emmènera de Heidelberg à travers la région de la Ortenau, du Kaiserstuhl et du Marlgräflerland jusqu’à Weil am Rhein, près de la frontière suisse. L’amateur de vin, pourra tout au long du chemin y déguster les excellents vins que les différentes régions ont à offrir

La route des châteaux

Cet itinéraire débute à Mannheim et s’étend jusqu'à Prague, en passant par Nuremberg. Il est ponctué par plus de 70 forteresses et châteaux. Parmi les étapes les plus attrayantes on notera la vallée du Neckar et celle des fleuves Jagst et Tauber au Bade-Wurtemberg, magnifiques sources d’inspiration pour bon nombre d’artistes comme Riemenschneider, Grünewald, Stoss, Visher et Durer.

La route allemande des maisons à colombage

La partie bade-wurtembergeoise de la route allemande des maisons à colombage, qui part du Neckar pour se diriger vers la Forêt-Noire, se prolonge désormais jusqu’au Lac de Constance. Elle conduira le visiteur à travers 23 villes à l’architecture à colombage, plus romantiques et attrayantes les unes  que les autres.

La route baroque du Haut Pays Souabe

De nombreux joyaux des époques baroques et rococo s’encastrent dans un paysage pré-alpin digne d’un livre d’images. L’amateur d’architecture et d’art y découvrira merveilles et apothéose de l’art sacral entre Ulm et Friedrichshafen, en particulier en visitant les abbayes de Zwiefalten et d’ Obermarchtal, ainsi que la bibliothèque de l’ancienne abbaye des Prémontrés à Bad-Schussenried, sans oublier la ville de Weingarten. Cette dernière peut en effet s’enorgueillir de posséder la plus grande basilique au nord des Alpes.

La route des moulins du Haut Pays Souabe

Vous pouvez découvrir près de 100 moulins sur le circuit au Haut Pays de Souabe. De nombreux moulins sont encore en activité et vous pouvez les visiter, à l’intérieur après vous avoir inscrit au préalable. Certains moulins ont un point de vente et propose des farines fraîchement moulues ainsi que d’autres produits régionaux. D’autres par contre ont été transformés en musées et propose de goûter à des spécialités de la cuisine locale ou aussi à se baigner dans l’étang du moulin.

La route romantique

Cet itinéraire touristique de 350 km de long croise et longe même en partie la route des châteaux dans la belle vallée de la Tauber. Il permet également d’accéder à des villes remarquables telles que Tauberbischofheim ou Bad Mergentheim ou d’autres encore comme Rothenburg ob der Tauber et Dinkelsbühl . Véritables « villes à remonter le temps », le visiteur se retrouvera transporté dans un conte de fée moyenâgeux.

La route du vin au Wurtemberg

C’est l’occasion pour le touriste de déguster des cépages aussi divers que le Trollinger, le Riesling, le Müller-Thurgau ou le Lemberger. Cette route qui va de Bad Mergentheim à Esslingen am Neckar, traverse la région du Hohenlohe et celle de Zabergäu-Stromberg ainsi que la vallée de la Rems, à l’est de Stuttgart.

La route des crêtes de Forêt-Noire

La Forêt-Noire compte sans aucun doute parmi les paysages d’Allemagne les plus connus dans le monde entier. La route serpente sur 70 km le long des crêtes de cette moyenne montagne, et continue sur la route nationale B 500 en passant par le Feldberg, le plus haut sommet de la Forêt Noire à 1493 m. Elle offre des points de vue fascinants notamment sur des gorges vertigineuses rappelant celles des Alpes, sur la plaine du Rhin et jusqu’en Alsace.

La route de Stauffer

Longue de 300 km, cette route permet de découvrir des lieux historiques, artistiques, culturels et politiques d’importance associés à l’histoire du règne des Staufer, une des dernières dynasties du Haut Moyen-Age. Nous citerons ici la forteresse des Hohenstaufen, le Rechberg et les abbayes de Wäschenbeuren et de Lorch, non loin de Göppingen et de Schwäbisch Gmünd.

La route allemande des horloges

Autour des petites villes de Furtwangen et de Triberg, cœur et patrie de l’horlogerie allemande et épicentre de la route des horloges, la région de la Forêt-Noire du sud et du centre offre un paysage unique de beauté. C’est ici que le pendule à coucou fut inventé avant de partir pour son tour du monde sur le dos des vendeurs itinérants. C’est aussi là qu’est fabriquée, aujourd’hui encore, une horlogerie de haute technologie.

La route allemande du Limes

La route allemande du Limes est une route touristique qui longe « le Obergermanische Raetische Limes » monument classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui s’étend de Rheinbrohl/Bad Hönningen au bord du Rhin jusqu’à Regensburg au bord du Danube. Tout au long du parcours on peut découvrir en Rhénanie, au Palatinat, en Hesse et au Bade-Wurtemberg des vestiges culturels fort intéressants de l’histoire romaine.

La route du lait est des fromages

La route du lait et des fromages en Bade-Wurtemberg permet de découvrir la production traditionnelle des produits laitiers. Sur le parcours de ce circuit vous pouvez découvrir de délicieuses spécialités telles que le beurre paysan de Forêt-Noire, le Bergkäse (fromage de montagne) du pays de l’Allgäu ou le Bibiliskäs (fromage blanc).  La route du lait et des fromages regroupe 47 fermes au Bade-Wurtemberg, « une route mettant en valeur  la diversité » dans le Land des épicuriens.

Fantastische Straße