Menu
Turmberg in Karlsruhe-Durlach
Château fort

La Turmberg

Turmberg Karlsruhe Durlach,  Reichardtstraße 22,  76227 Karlsruhe

Occupation
 

pas d'information disponible

Billets

pas d'information disponible

Parking
 

pas d'information disponible

Transports publics
 

Description

Roman Mudrack · Alle Rechte vorbehalten

Il s'agit du plus vieux funiculaire encore en service d'Allemagne<\/b>. Il est \u00e9galement possible de rallier le sommet via le \" Hexenst\u00e4ffele \", un escalier de 528 marches conduisant directement de Durlach \u00e0 la Turmberg. Au sommet, les promeneurs b\u00e9n\u00e9ficient d'un splendide panorama sur la plaine du Rhin et la zone urbaine de Durlach et de Karlsruhe.<\/b> Quelques jolis chemins de randonn\u00e9e<\/b> invitent \u00e0 une boucle. Un grand espace de jeu et un parc accrobranche ouvert en 2010 viennent parachever l'offre de loisirs au sommet. <\/p>

La Turmberg (litt\u00e9ralement montagne de la tour) doit son nom \u00e0 une ancienne tour datant de la fin de la p\u00e9riode des Staufen. Des fouilles arch\u00e9ologiques ont permis de mettre au jour les fondations d'une tour plus vieille de deux si\u00e8cles, directement \u00e0 c\u00f4t\u00e9. Il s'agit des vestiges du \" castrum Gretzingen \", c'est-\u00e0-dire du ch\u00e2teau fort de Gr\u00f6tzingen. Les comtes de Pfinzgau de la lign\u00e9e des Hohenberger y avaient leur si\u00e8ge aux XIe et XIIe si\u00e8cles et y exer\u00e7aient les droits de seigneuriage pour le compte des rois Saliques. La tour d'habitation constituait l'un des premiers ch\u00e2teaux-forts nobles du Sud-Ouest allemand, t\u00e9moignant de l'assurance de ses propri\u00e9taires. L'ancienne tour d'habitation fut d\u00e9molie entre 1230 et 1250 et remplac\u00e9e par un donjon plus \u00e9troit, int\u00e9gr\u00e9 dans le mur d'enceinte.<\/p>

Haute de 28 m, la tour actuelle se caract\u00e9rise par ses bossages<\/b>, typiques de l'\u00e9poque des Staufen, d'apparence robuste et massive, aux bordures nettes. Au XIIIe si\u00e8cle, les nouveaux seigneurs, les margraves de Bade, n'exercent leurs fonctions qu'occasionnellement dans un premier temps sur le ch\u00e2teau d\u00e9sormais appel\u00e9 \" castrum Durlach \". Mais apr\u00e8s plusieurs invasions du ch\u00e2teau au cours des ann\u00e9es 1270, ceux-ci privil\u00e9gient la ville de Durlach dans la vall\u00e9e de laquelle ils construisent un ch\u00e2teau. Lorsque le margrave Charles II y \u00e9tablit sa r\u00e9sidence en 1556 et fait \u00e9difier le ch\u00e2teau de Karlsburg, l'ancien ch\u00e2teau-fort ne fait alors plus office que de tour de garde. Un pilier de 13 m de haut permet de construire une plate-forme pour y installer un canon d'alerte.<\/p>

Heures<\/b> d\u2019ouverture:<\/b><\/p>\n