Menu

Black Dots White Spots

6 châteaux et monastères
à visiter

Schloss Heidelberg
Intro

Pour ceux d'entre vous qui s'intéressent à l'histoire ou qui veulent se prendre pour une princesse le temps d'un jour et retrouver l'esprit du temps passé, le Bade-Wurtemberg regorge de possibilités. Tout un tas de châteaux, de châteaux-forts et d'abbayes vous attendent pour une excursion d'une journée ou un week-end de découverte ! Je suis parti en exploration et je vous présente ici six châteaux et monastères qui constituent de superbes destinations d'excursion. Si vous ne les connaissez pas encore, prenez le temps de les découvrir !
 

L'abbaye de Wiblingen – peut-être la plus belle bibliothèque du monde

#1

L'abbaye de Wiblingen – peut-être la plus belle bibliothèque du monde

Cette impressionnante abbaye bénédictine du XIe siècle se trouve à cinq kilomètres seulement du centre-ville d'Ulm. L'abbaye fut restructurée et réaménagée au XVIIIe siècle, de sorte qu'aujourd'hui, un joli complexe monastique baroque s'élève à la place d'une muraille médiévale. Ce dernier a également fait fonction de résidence et de caserne à une époque ultérieure.

Bibliothèque de l'abbaye de Wiblingen, Susi Maier/Black Dots White Spots

La pièce maîtresse de l'abbaye de Wiblingen est sa superbe bibliothèque baroque avec ses livres anciens, ses sculptures et son décor rococo opulent – une des plus belles salles que j'aie jamais vues. La bibliothèque abrite même un passage secret ! (Je ne vous en dis pas plus... vous le trouverez peut-être par vous-même !)

Une visite guidée vous permettra de découvrir, outre la bibliothèque, le musée du monastère et l'imposante église baroque toute de blanc et d'or abritant entre autres une relique de la Sainte-Croix. Peut-être tomberez-vous sur l'esprit du Père Johannes, dont on dit qu'il continue à hanter les lieux. Demandez au guide de vous raconter son histoire !

Château de Weikersheim – de quoi se prendre pour une princesse

#2

Château de Weikersheim – de quoi se prendre pour une princesse

Au cœur de la petite ville de Weikersheim, dans la région d'Hohenlohe, un joli château de style baroque et Renaissance étonnamment bien conservé s'élève juste derrière la place du marché. Comment cela se fait-il ?

Jardins du château de Weikersheim, Susi Maier/Black Dots White Spots

Depuis le Moyen-Âge, Weikersheim appartenait aux comtes de Hohenlohe. Cette branche de la famille a depuis disparu, mais le château reste incroyablement bien conservé aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, et il est riche en curiosités.

À l'origine un château médiéval à douves, le château a été progressivement réaménagé au style Renaissance et il présente maintenant un mélange intéressant d'influences de la Renaissance au baroque.

À l'intérieur, vous pouvez visiter des pièces majestueuses comprenant des meubles et des accessoires ornementés, si bien conservés qu'on pourrait croire que la famille du comte s'apprête à revenir y vivre à tout moment. Dans la salle des chevaliers, de curieuses figurines animales vous observent depuis les murs. À l'extérieur, un jardin baroque avec de nombreuses sculptures et fontaines vous invite à flâner.

Le monastère d'Alpirsbach – atmosphère de la Forêt-Noire et graffitis Renaissance

#3

Le monastère d'Alpirsbach – atmosphère de la Forêt-Noire et graffitis Renaissance

La plupart d'entre nous connaissent Alpirsbach pour sa brasserie, mais son abbaye elle-même mérite le détour ! Elle domine la silhouette du village d'Alpirsbach, dans la Forêt-Noire, depuis presque 1 000 ans, et on la voit de loin.

Le monastère d'Alpirsbach, Susi Maier/Black Dots White Spots

Contrairement à d'autres abbayes, l'ancienne monastère bénédictine d'Alpirsbach est construite en grès rouge dans le style roman. Plongez-vous dans une ambiance médiévale dans l'église de le monastère et son cloître au style gothique à l'effet très ancien. Ne manquez pas de faire un tour dans le dortoir des moines, transformé plus tard en cellules individuelles. Vous pouvez aujourd'hui encore admirer les graffitis centenaires laissés par les pensionnaires !

Le château de Heidelberg : une ruine de conte de fées avec un panorama sur la vieille ville

#4

Le château de Heidelberg : une ruine de conte de fées avec un panorama sur la vieille ville

C'est l'emblème du romantisme allemand : le château de Heidelberg. En réalité, il est en ruine depuis qu'il a été détruit au cours des guerres de succession palatine et par Louis XIV ; il n'a été que partiellement reconstruit par la suite. Aujourd'hui, la pittoresque ruine de grès rouge qui se dresse au-dessus de la ville attire les touristes du monde entier (tâchez donc de la visiter en semaine).

Château de Heidelberg, Susi Maier/Black Dots White Spots

À l'intérieur, vous pouvez vous flâner entre les murs du château et des pans de l'ancienne fortification, et vous pourrez découvrir les salles intérieures lors d'une visite guidée. Dans le château, vous trouverez également un musée de la pharmacie et le « Grand Tonneau », un tonneau de vin de dimensions gigantesques ! Vous pouvez même prendre le téléphérique pour vous rendre au château avec le billet d'entrée. Depuis les jardins du château, vous avez en outre une superbe vue sur le château et la ville de Heidelberg !

Le monastère de Maulbronn – voyage dans le temps vers le Moyen-Âge

#5

Le monastère de Maulbronn – voyage dans le temps vers le Moyen-Âge

Au monastère de Maulbronn, près de Pforzheim, plongez dans le Moyen-Âge. L'abbaye médiévale est si bien conservée qu'elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous pourrez y découvrir le monde d'autrefois et la vie des moines. Visitez différentes salles, promenez-vous dans le cloître et la cour ensoleillée, ou flânez autour des anciens murs de fortification.

Le monastère de Maulbronn, Susi Maier/Black Dots White Spots

Une visite guidée vous dévoilera des détails captivants ; par exemple le système sophistiqué d'approvisionnement en eau, le fait que l'écrivain Hermann Hesse a été pensionnaire de l'école monastique, ou encore que le portail de l'église est considéré comme la plus ancienne porte d'Allemagne et que c'est ici que les moines auraient inventé les Maultaschen (des ravioles souabes à la viande) – et mangeaient du castor. Ne manquez pas l'occasion de clore votre visite par un repas typiquement souabe au restaurant Klosterschmiede avec des Maultaschen – mais sans castor, s'il vous plaît.

Le monastère de Schussenried – un joyau baroque en Haute-Souabe

#6

Le monastère de Schussenried – un joyau baroque en Haute-Souabe

Le monastère de Schussenried, près de Biberach, en Haute-Souabe, est moins médiévale, mais nettement plus baroque suite à sa reconstruction baroque en 1752. Fait rare, cette abbaye abrita dès la fin du XIXe siècle une maison de soins infirmiers (entre autre une section psychiatrique) – vous en apprendrez plus à ce sujet au cours d'une visite au musée de le monastère.

Le monastère de Schussenried, Susi Maier/Black Dots White Spots

De même qu'à Wiblingen, la partie la plus spectaculaire de l'abbaye est sa bibliothèque baroque avec sa fresque, ses sculptures et ses nombreuses décorations de style rococo – une des plus belles bibliothèques d'Allemagne. Des concerts y sont également régulièrement donnés !